PILASTRE

PILASTRE

PILASTRE

Pilier ou support vertical quadrangulaire (rectangulaire ou carré) portant parfois un décor sculpté ou peint et formant une faible saillie sur un mur. Les fonctions du pilastre sont diverses: il peut encadrer des ouvertures, soutenir des arcs ou des architraves.

Il existe des pilastres dans les ordres architecturaux de toutes les époques. Le pilastre étant un élément d’architecture uniquement défini par sa fonction, il serait erroné d’évoquer à son propos la notion d’ordre d’applique.

Le pilastre a les mêmes proportions et les mêmes éléments que la colonne (chapiteau et base), la même composition et la même fonction qu’un support.

Les pilastres peuvent être accouplés ou jumelés; angulaires (dans l’angle ou sur l’angle); bandés; cannelés; corniers (sur un angle saillant); diminués ou engainés (diamètre supérieur plus petit que le diamètre inférieur). Ils portent le nom de dosserets quand ils sont appliqués à un support sans base ni chapiteau, ou de pilastres-dosserets si celui-ci comporte une base et un chapiteau. Ils peuvent aussi être ébrasés (formant un angle extérieur); édentés (cannelures remplies jusqu’à une certaine hauteur); engagés (même base et même chapiteau que la colonne); flanqués (deux demi-pilastres sur les côtés); grêles (même hauteur que la colonne); liés (à un autre pilastre par la base et le chapiteau); nichés (placés dans un renfoncement); pliés (angle rentrant); ravalés (ils portent, dans ce cas, des incrustations en marbre). Ils peuvent encore constituer les ornements d’autres éléments architecturaux ou décoratifs: balcons, escaliers, grilles, aménagements intérieurs, mobilier...

pilastre [ pilastr ] n. m.
• 1545; « pilier » XIIIe; it. pilastro, du lat. pila 1. pile
1Pilier engagé, colonne plate engagée dans un mur ou un support et formant une légère saillie. ante. Pilastre cannelé. Pilastre en gaine, plus étroit à la base qu'au sommet. Les nervures de la voûte « qui retombent trois à trois sur les pilastres des murailles latérales » (Bernanos).
Ornement de boiseries, de mobilier, figurant un pilastre architectural.
2(1694) Montant à jour, placé de distance en distance dans les travées d'une grille, d'un balcon.
Premier barreau d'une rampe d'escalier monumental.
3(1752) Montant d'un lambris.

pilastre nom masculin (italien pilastro) Membre vertical formé par une faible saillie d'un mur, en général muni d'une base et d'un chapiteau. Ornement semblable au pilastre d'architecture, adapté au décor intérieur, aux lambris, aux meubles. Montant à jour, placé de distance en distance dans une grille ou dans un balcon, pour marquer des travées et/ou augmenter la solidité de l'ensemble. Premier montant ou barreau vertical du bas d'une rampe d'escalier. ● pilastre (expressions) nom masculin (italien pilastro) Pilastre diminué, plus étroit en haut qu'en bas. Pilastre dosseret, dosseret avec base et chapiteau. Pilastre en gaine, qui se rétrécit du sommet à la base. Pilastre lié, joint à une colonne ou à un autre pilastre par la base ou par le chapiteau. Pilastre plié, qui forme un angle rentrant.

pilastre
n. m. Pilier adossé à un mur ou engagé dans celui-ci.

⇒PILASTRE, subst. masc.
A.ARCHIT. Membre vertical formé par une saillie rectangulaire d'un mur généralement muni d'une base et d'un chapiteau à la manière d'une colonne (d'apr. Archit. 1972). Pilastre niché, en gaine. Plus loin, des hémicycles de pierre à pilastres, à balustres, à niches, s'arrondissaient en espaliers sauvages (GONCOURT, Mme Gervaisais, 1869, p.38). C'était une jolie rotonde composée de quatre péristyles en saillie, ornée de huit pilastres d'ordre toscan (FARGUE, Piéton Paris, 1939, p.28):
♦ ... un grand quadrilatère bâti en pierres de taille, avec de hauts pilastres corinthiens appliqués à sa façade, un fronton très-embrouillé, trois statues décorant le sommet du tympan et les angles de la corniche, et une coupole en dôme soutenue par des arcades plein-cintre appuyées sur des colonnes...
DU CAMP, Hollande, 1859, p.110.
Pilastre cannelé. Pilastre orné de cannelures. De légers pilastres cannelés séparent les croisées à petits carreaux verdâtres, et sur leurs chapiteaux corinthiens s'appuie la frise d'un attique percé de doubles lucarnes (THEURIET, Mais. deux barbeaux, 1879, p.4).
B. P. anal.
1. FERRONNERIE
a) Montant ajouré placé de distance en distance dans une grille, une rampe, un balcon. Un petit mur où, de distance en distance, s'élèvent des pilastres réunis par des grilles, plus pour l'ornement que pour la défense (BALZAC, Curé vill., 1839, p.51). L'arlequin, projeté dans l'espace ainsi qu'une pierre par un treuil, arriva sur les balustres de fer (...) il tomba, comme une balle morte, entre deux pilastres (CLADEL, Ompdrailles, 1879, p.229).
b) Premier barreau du bas d'une rampe d'escalier. Les pilastres [de rampes d'escalier] peuvent être (...) en fonte ornée (ROBINOT, Vérif., métré et prat. trav. bât., t. 3, 1928, p.49).
2. DÉCOR. Élément de décoration d'un intérieur ou d'un meuble, généralement de bois, en forme de pilastre. Le deuxième élément décoratif (...) est le pilastre. Le pilastre est la décoration commode du montant. (...) il est couronné de chapiteaux variés: selon le cas, il s'élargit, s'allonge, ou se superpose à volonté. Il souligne aussi la division du meuble en panneaux tout comme en architecture il souligne les parties d'une façade (VIAUX, Meuble Fr., 1962, p.48).
3. MENUIS. Montant étroit d'un lambris de hauteur. La fixation des lambris se fait à l'aide de vis (...) que l'on s'efforce de dissimuler sous la plinthe, la cimaise ou la corniche ou encore derrière un pilastre (E. AUSSEUR, Manuel pratique du menuisier, Paris, Dunod, 1970, p.107).
Prononc. et Orth.:[]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. 1545 archit. (Van AELST, Regl. de l'archit. [trad. de l'ital.], f° 10 v° ds GDF. Compl.); 2. 1694 ferronnerie (CORNEILLE); 3. 1752 menuis. (Trév.). Empr. à l'ital. pilastro, att. comme terme d'archit. dep. 1264 (d'apr. ALESSIO, s.v. ; déjà lat. médiév. domaine ital. pilaster en 1159, ibid.), prob. issu, avec haplologie et contamination para-étymol. du lat. pila «pilier», du lat. d'époque impériale «pilastre», empr. au gr. «id.» (cf. lat. médiév. domaine ital. palastra «pilastre» att. en 1363 et issu du croisement de avec le lat. palus «poteau»; v. DEI, DEVOTO et ALESSIO, loc. cit.); ou bien dér. du lat. pila «pilier» à l'aide du suff. -astro qui exprime l'idée qu'une chose possède les caractéristiques d'une autre de manière incomplète (BL.-W.1-5; FEW t.8, p.477b et 478b). Fréq. abs. littér.:142. Bbg. Archit. 1972, p.87. —BORN. 1967, p.28. —HOPE 1971, p.216. —WIND 1928, p.122, 195.

pilastre [pilastʀ] n. m.
ÉTYM. 1545; « pilier », XIIIe; de l'ital. pilastro, rad. pila. → 1. Pile.
1 Archit. Cour. Pilier engagé; colonne plate engagée dans un mur ou un support et formant une légère saillie. 1. Ante. || Murs garnis de pilastres de marbre (→ 1. Mosaïque, cit. 1; nervure, cit. 2). || Pilastre dorique, corinthien, ionique. || Colonne, pilier flanqué de pilastres. || Boiseries à pilastres cannelés d'ordre ionique (→ 2. Entre, cit.). || Arcade à pilastres. || Cannelures verticales, chapiteau d'un pilastre. || Pilastre à dosseret, en gaine. || Pilastre cornier, angulaire. || Pilastre diminué, plus étroit vers le haut. || Pilastre lié, joint à un autre support (pilastre, colonne) par la base ou par le haut (chapiteau).Ornement de boiseries, de mobilier, figurant un pilastre architectural. || Pilastres peints en trompe-l'œil.
1 De pilastres massifs les cloisons revêtues.
La Fontaine, Philémon et Baucis.
2 L'intérieur de l'église est triste et nu. D'énormes pilastres gris de souris, d'un granit à gros grains micacés comme du sel de cuisine, montent jusqu'aux voûtes peintes à fresque (…)
Th. Gautier, Voyage en Espagne, p. 93.
2 (1694). Techn. Montant à jour, placé de distance en distance dans les travées d'une grille, d'un balcon.
3 La cour en pente finit à la berge par un petit mur où, de distance en distance, s'élèvent des pilastres réunis par des grilles, plus pour l'ornement que pour la défense, car les barreaux sont en bois peint.
Balzac, le Curé de village, Pl., t. VIII, p. 577.
Premier barreau, généralement ouvragé, d'une rampe d'escalier.
3 (1752). Techn. Montant (d'un lambris).
COMP. Entre-pilastre.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • pilastre — Pilastre. s. m. Sorte de pilier carré, auquel on donne les mesmes proportions, à la diminution prés, & les mesmes ornements qu aux colomnes, & qui ordinairement entre dans le mur, & est placé derriere les colomnes. Pilastre Dorique. pilastre… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Pilastre — Un pilastre est un support carré terminé par une base et par un chapiteau. Un pilastre est incrusté dans un mur tandis que le pilier est un élément isolé. La fonction du pilastre est uniquement décorative, il n est qu adossé à un mur porteur.… …   Wikipédia en Français

  • pilastre — (pi la str ) s. m. 1°   Colonne carrée, qui a les mêmes proportions et les mêmes ornements que les colonnes d architecture, et qui est ordinairement engagée dans un mur.    Pilastre attique, celui qui a plus de hauteur que n en comporte… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • PILASTRE — s. m. Pilier carré, auquel on donne les mêmes proportions et les mêmes ornements qu aux colonnes, et qui ordinairement est engagé dans le mur : quelquefois il est placé derrière les colonnes. Pilastre dorique, ionique, corinthien, etc. Pilastre… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • PILASTRE — n. m. Pilier carré, auquel on donne les mêmes proportions et les mêmes ornements qu’aux colonnes et qui ordinairement est engagé dans un mur. Pilastre dorique, ionique, corinthien, etc. Pilastre cornier. Pilastres accouplés. Pilastre cannelé.… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • Pilastre lié — ● Pilastre lié joint à une colonne ou à un autre pilastre par la base ou par le chapiteau …   Encyclopédie Universelle

  • Pilastre diminué — ● Pilastre diminué plus étroit en haut qu en bas …   Encyclopédie Universelle

  • Pilastre dosseret — ● Pilastre dosseret dosseret avec base et chapiteau …   Encyclopédie Universelle

  • Pilastre en gaine — ● Pilastre en gaine qui se rétrécit du sommet à la base …   Encyclopédie Universelle

  • Pilastre plié — ● Pilastre plié qui forme un angle rentrant …   Encyclopédie Universelle

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.